2018 : Nakai-san nous parle de son quotidien pendant la récolte

Pour la 3ème année consécutive je suis revenu voir Nakai-san pour qu'il partage avec nous son histoire et son travail en tant que pionnier du thé matcha bio dans la région de Kyoto.

Dans cette vidéo Nakai-san nous raconte :

  • son quotidien pendant la période de la récolte (Avril/Mai)
  • l'évolution de la communauté des fermiers de thé bio
  • son message pour la communauté du matcha bio en France

J'ai gouté le thé matcha Nakai 2018 et je suis enchanté car je le trouve encore différent et encore meilleur que les années 2016 et 2017. Je trouve qu'il atteint un niveau de sophistication en plus.

Viens commander et essayer le thé matcha Nakai 2018 ici :
https://kumikomatcha.fr/products/matcha-vintage-terroir-nakai

Retrouvailles avec Nakai-san :

Après avoir salué Nakai-san je lui ai fait part des retours très positifs de la communauté francophone de Kumiko matcha quant à son travail et son engagement pour l’agriculture biologique, vous avez été nombreux à avoir apprécié son cru de 2017 et ce encore plus que celui de 2016.

Nakai-san nous répond que plus il produit du thé matcha bio plus il comprend comment l’améliorer et le rendre encore meilleur.

Nakai-san, qu’est-ce qui a changé depuis l’année dernière ?

Voulant savoir ce qui avait changé depuis l’année passée pour rendre le thé matcha de Nakai-san encore meilleur, il nous répond qu’il y a eu de nombreuses améliorations notamment un système d’ombrage fix ("shelf style shading") dont il est excité de voir les résultats.

L’emploi du temps de Nakai-san :

Au moment de la récolte, l’emploi du temps de Nakai-san est très chargé, l’usine de production tourne 24h/24.

Vers 22 h, il va vers l’usine de tencha pour s’occuper des feuilles fraîchement récoltées et il y reste jusqu’à 6h du matin puis après une pause et un déjeuner pour ensuite reprendre son travail habituel, il est tellement dévoué à son thé qu’il nous avoue ne dormir que par tranches de 2 heures.

Comment est la récolte cette année ?

Comme cette année il y a eu beaucoup de soleil et peu de pluies la récolte a eu lieu plus tôt cette année et elle est plutôt belle, nous avons hâte de l’essayer. Nakai-san est quant à lui satisfait des résultats que porte son travail.

2 ans après :

Il y a deux ans nous avons rencontré Nakai-san pour la première fois et il nous a dit que les relations avec les fermiers de la région étaient très difficiles du fait de son engagement pour le bio, car au début ils ne comprenaient pas trop le concept de l’agriculture biologique.

Mais maintenant ils sont un peu plus sensibles à la question et les fermiers conventionnels font de plus en plus attention à leur manière de travailler pour ne pas contaminer les champs bio.

Relations avec les autres fermiers bio :

Nakai-san connaît évidemment les autres fermiers bio de la région que j’ai rencontrés, notamment Azuma-san et Tokuya-san et entretient des relations plus que cordiales avec eux, vu que son usine possède la certification agriculture biologique certains fermiers bio de la région viennent transformer leur récolte de feuilles fraîches chez lui.

Ils savent qu’il n’y aura pas de contamination et que ça sera fait selon le cahier des charges bio.

Le message de Nakai-san pour la communauté française :

Je vais continuer à produire du thé matcha, je vais continuer à faire de mon mieux pour créer du bon thé matcha, et j’espère que tout le monde pourra le goûter, et j’ai hâte de savoir comment vous allez le trouver. Merci beaucoup.

Merci beaucoup Nakai-san, merci pour ces 2 ans de relation entre nous, je te suis reconnaissant ainsi la communauté Kumiko matcha, je nous souhaite une belle relation pendant encore beaucoup d’années.

Merci. Arigato gosaimasu.

← article précédent article suivant →

vos questions