Les champs du matcha ultra-premium bio au bord du volcan en éruption !

Viens visiter les champs de Nishi-san avec moi, c'est le fermier qui produit le thé matcha ultra-premium bio pour Kumiko Matcha.

Au pied du volcan :

Situé dans la préfecture de Kagoshima au sud du Japon, ce terroir est rendu unique grâce au volcan en activité qui le surplombe. Tu peux voir dans la vidéo le nuage de cendres au loin que le vent disperse, après avoir formé une colonne verticale.

Une fois que ces cendres se déposent dans les champs, elles forment un engrais naturel unique ! Cependant pas de souci à te faire pour ton thé matcha ultra-premium bio, les feuilles seront nettoyées et débarrassées des cendres, je te montre ça dans une autre vidéo !

Une fois la récolte effectuée le producteur fait d’abord vieillir quelques mois le tencha obtenu afin de le rendre plus rond et moins agressif puis il sera broyé pour obtenir le matcha.

Le deuxième facteur qui rend le matcha ultra-premium bio de Nishi-san unique :

Dans la vidéo ci-dessus, tu peux voir un autre facteur que Nishi-san perfectionne pour améliorer son thé matcha ultra premium bio : les couvertures qui protègent les plants de thé.

Ce qui est très spécial, voir unique c’est que ces couvertures, habituellement noires, sont chez Nishi-san d’une couleur argentée, et c’est à travers ce genre de détails qu’on voit l’obsession de Nishi-san, celle de pousser la qualité de son thé matcha à son paroxysme. 

Et à quoi ça sert ?

Le rôle principal de ces couvertures est de réfléchir les rayons du soleil. Cela permet de maintenir les plants au frais, de manière plus optimale que lors de l’utilisation de couvertures noires car ces dernières absorbent les rayons et créent plus de chaleur à la manière d’un mini four.

Tout est dans le timing !

Une fois sous les couvertures, la plante entre en mode survie et forme de nouvelles pousses qui vont chercher le soleil, ce qui mettra la plante en état de stress vu que ces nouvelles pousses ne peuvent recevoir les rayons du soleil.

Après, tout est une question de timing nous explique Nishi-san, si la plante est couverte trop longtemps elle sera endommagée, et si au contraire on ne la couvre pas alors les acides aminés de la plante se transforment en polyphénol.

Après la récolte :

Après la fin de la récolte, le champ est préparé pour la prochaine saison en taillant entre les plants (tu peux voir dans la vidéo le petit espace que cela créé).

Un matcha d'exception :

Le thé matcha ultra-premium bio de Nishi-san est un des meilleurs au monde, et je suis fier de vous présenter son champ avec ce volcan en éruption qui rend ce terroir si particulier, c’est pour ça qu’il faut en faire l’expérience au moins une fois au cours d’une vie, c’est quelque chose de très spécial et traditionnel au Japon.

A très bientôt pour de nouvelles escapades au Japon ! 

← article précédent article suivant →

vos questions