Le premier matcha artisanal millésimé et "single-origin"

Regardez cette vidéo pour me retrouver au Japon à la recherche du petit producteur de matcha artisanal, Nakai-san !

Le matcha Nakai 2016 est le tout premier de la collection vintage & terroir. C'est le premier matcha millésimé et "single-origin" en France.

Venez commander et essayer le matcha Nakai 2016 ici :

La collection vintage & terroir est très spéciale pour moi car elle représente l'amour qu'un paysan donne à sa terre et à sa petite production de thé matcha.

Avec cette collection mon but est de trouver des petits producteurs de thé matcha, qui travaillent sur leur terroir unique, et de faire découvrir le matcha "single origin" à la communauté Kumiko.

Le matcha Nakai 2016, c'est le premier thé de la nouvelle collection vintage & terroir. Il est le fruit de ma quête d'une alternative et d'un complément au matcha premium bio. 

Car notre Kumiko Matcha premium bio que vous avez surrement l'habitude d'acheter est le top du thé matcha premium et bio : toutes les récoltes sont faites a la main et elles proviennent de plus de 200 fermes sur l'île de Kyushu au sud du Japon. C'est donc un "maître de chai" (comme pour le champagne) qui fait un assemblage pour que le gout et la qualité de ce produit d'exception restent consistants chaque année. 

Avec la collection vintage et terroir mon but était de trouver un petit producteur de thé matcha bio, qui travaille sur son terroir unique, et de le faire découvrir à la communauté Kumiko. Cela s'est concrétisé lors de mon voyage au Japon en Juin 2016. 

Le matcha Nakai 2016 provient d'un seul terroir (une vallée avec quelques petites montagnes nommée Wazuka, à quelques heures de Kyoto) et il est millésimé : c'est à dire que chaque année son goût va changer car les conditions météo et plein d'autres facteurs vont changer sur la ferme de monsieur Nakai (Nakai-san pour les Japonais).

Nakai-san a une histoire très touchante sur ses cultures en agriculture biologique et je l'ai interviewé pour raconter cette histoire a la communauté Kumiko. 

C'est son père qui a commencé a cultiver des plants de thé pour faire du matcha en agriculture "conventionnelle" (qui utilise des produits chimiques comme des engrais et des pesticides). 

Nakai-san raconte que son père est tombé malade à cause de ces produits alors c'est lui qui a repris la plantation, et qui a décidé d'arrêter tous les produits chimiques du jour au lendemain. 

Sa récolte a chuté de plus de 50% car la terre était intoxiquée et dépendante des produits chimiques, et il a fallu 12 ans pour que peu à peu la terre récupère son état normal et que les récoltes atteignent le niveau d'avant. 

Nakai-san raconte que ces années ont étés très difficiles financièrement et aussi socialement. Les fermiers qui avaient des lopins de terre adjacents aux siens étaient furieux car les insectes et mauvaises herbes se propageaient sur leurs terres, et ils se moquaient de lui pour ses faibles récoltes. 

Maintenant, 20 ans plus tard, ses terres ont augmenté de 2 hectares à plus de 20 hectares dont la plupart sont des dizaines de petits lopins de terre isolés et répandus dans la montagne, dont les autres villageois ne voulaient pas s'occuper car difficiles d'accès. Pour Nakai-san c'est un avantage car s'il a des terres adjacentes à une plantation qui n'est pas en agriculture biologique il doit laisser 4 mètres de séparation de chaque coté adjacent pour ne pas contaminer sa culture bio (au Japon où l'espace est rare et précieux cela représente beaucoup de surface). 

Le matcha Nakai 2016 est agréé par les certifications agriculture biologique Japonaises (JAS) mais pas européennes ou françaises car monsieur Nakai est un trop petit producteur pour investir dans ces certifications, donc je ne le propose pas comme un matcha bio en France. 

C'est aussi une édition limitée, une fois que je n'en ai plus en stock il n'y aura pas de renouvellement, mais peut être un Nakai 2017 dans douze mois... 

Regardez la vidéo ci-dessus où j'interview Nakai-san et pensez à lui et à sa famille quand vous dégusterez votre matcha Nakai 2016. 

J'ai prévu de revoir Nakai-san pour l'année prochaine et je lui transmettrai vos commentaires. Vous pouvez les poster sur cette page tout en bas.

← article précédent article suivant →


commentaire


  • Bravo à ce Mr NAKAI pour son initiative et surtout son travail méritant. il mérite notre admiration et notre suivi dans sa production et la consommation de son thé Matcha.

    ARMAND FRAISSE le

qu'en pensez-vous ?

votre commentaire sera bientôt publié